Zone médecins

Relations amoureuses : Le sexe, c'est quoi? Qu'est-ce qu'une relation saine?

En termes simples, une relation saine en est une qui te permet de te sentir bien par rapport à toi-même et à ton partenaire. Non seulement vous vous amusez ensemble, mais tu peux exprimer ton moi véritable et permettre à ton partenaire d’en faire autant. Bien sûr, les relations diffèrent l’une de l’autre, mais les relations saines partagent au moins cinq qualités importantes : les qualités S.H.A.R.A.

  • Sécurité : Dans une relation saine, tu te sens en sécurité. Tu n’es pas inquiet que ton partenaire te blesse au plan physique ou affectif et tu n’es pas tenté d’avoir recours à la violence physique ou affective contre ton partenaire. Tu peux changer d’idée à propos de quelque chose (par exemple, t’adonner aux rapports sexuels) sans avoir peur de la réaction de ton partenaire.
  • Honnêteté : Tu ne caches rien d’important à ton partenaire et tu peux exprimer tes pensées sans craindre d’être ridiculisé. Tu peux admettre que tu t’es trompé. Vous réglez les conflits par des discussions honnêtes.
  • Acceptation : Vous vous acceptez tels que vous êtes. Tu apprécies les qualités uniques de ton partenaire, par exemple, gêné ou rêveur, et tu ne tentes pas de les changer. (Si tu n’aimes pas les qualités de ton partenaire, tu ne devrais pas être avec cette personne.)
  • Respect : Vous avez une haute opinion l’un envers l’autre. Tu ne te sens ni inférieur ni supérieur à ton partenaire de façon marquée. Vous respectez le droit de l’autre d’avoir des opinions et des idées distinctes.
  • Agrément : Une bonne relation ne se limite pas à la façon dont deux personnes se traitent : elle doit aussi comporter de l’agrément. (Si ce n’est pas amusant, pourquoi continuer?) Dans une relation saine, tu te sens plein d’énergie et de vie en présence de ton partenaire. Vous pouvez jouer et rire ensemble. Vous vous amusez.

    L’inverse d’une relation saine est une relation de violence. De telles relations comportent le contrôle, la peur et le manque de respect mutuel. Typiquement, l’un des partenaires prend le contrôle alors que l’autre se dissimule dans le ressentiment ou la peur. Les caractéristiques d’une relation de violence incluent l’intimidation, les injures, le blâme, la dépréciation, la culpabilité, le questionnement jaloux et la violence pure et nette.

    Si tu crois être au sein d’une relation de violence, il y a de bonnes chances que tu le sois. Tu sais peut-être au fond de toi que tu serais bien mieux sans cette relation, mais tu as peur d’y mettre fin. Si c’est le cas, obtiens l’aide d’un parent, de l’infirmière de ton école, du conseiller scolaire, d'un médecin, d'un psychologue, d'un travailleur social ou de n’importe quelle autre personne de confiance. Ton médecin ou ta clinique jeunesse peut te diriger vers les services appropriés.

    C’est nuisible pour ton estime de soi d’être au sein d’une relation de violence. Tu dois en sortir.