Zone médecins

Ressource intermédiaire Lacordaire

7505, boul. Lacordaire
(à l’angle de la rue Mans et face au parc de Ladauversière)
Téléphone : 514 316-7505, poste 2101

La clientèle

La clientèle qui réside à la ressource intermédiaire Lacordaire (RI) est mixte. Elle est composée de 90 usagers âgés de 65 ans et plus ayant une perte d’autonomie liée au vieillissement. Une proportion d’environ 60 % d’entre eux présente des pertes d’autonomie cognitives et 40 %, des problèmes de santé physique. Un étage est destiné à 13 usagers âgés de 65 ans et moins ayant une déficience physique. Tous requièrent un encadrement 24h sur 24h, 7 jours par semaine, et ont besoin de soins et de services pour un maximum de trois heures par jour.

Personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement ayant 65 ans et plus (90 places)
 
Le profil de la clientèle ayant des pertes d’autonomie cognitives inscrite à cette ressource intermédiaire correspond à celui de personnes qui ont besoin de services d’assistance personnelle, de soins infirmiers, de services de réadaptation, psychosociaux et de surveillance constante liée à des risques de fugue et d’errance. Afin de préserver l’autonomie de cette clientèle, des activités sont assurées au sein du milieu de vie par un technicien en loisirs employé par le promoteur. De plus, afin de faciliter l’orientation et le repérage de la clientèle et assurer sa sécurité, des éléments sont intégrés à l’aménagement de la ressource intermédiaire, tels des accès codés aux corridors et aux ascenseurs. Les 52 places destinées à cette clientèle se retrouvent sur les étages 3 et 4.

Clientèle avec déficience physique ayant moins de 65 ans (13 places)
 
Ce projet novateur offre aux usagers ayant une déficience physique un milieu de vie correspondant à leurs besoins spécifiques. En effet, le 2e étage est consacré uniquement à cette clientèle. Sa situation facilitera les allées et venues des usagers. Le promoteur a prévu une entrée et un ascenseur indépendants pour ceux-ci. De plus, le type de chambre s’apparente au modèle « d’appartements supervisés » : les usagers pourront y recevoir des visiteurs, se réchauffer un repas, se préparer un café, etc.  Dans ces conditions, les obstacles à la vie quotidienne seront éliminés afin de permettre la plus grande indépendance possible à cette clientèle en quête d’autonomie. 
 

L’offre de service

Les services offerts aux usagers par le propriétaire de la RI, outre le gîte et le couvert, sont le soutien, l’assistance personnelle, une surveillance éveillée 24 h sur 24 h ainsi qu’un service d’animation et d’activités de loisirs.
 
Pour sa part, la Direction des services aux personnes en perte d’autonomie (DSPPA) du CSSS offre à ces personnes les mêmes services dont elles auraient besoin si elles résidaient à leur domicile, soit les soins et les services infirmiers, les services en intervention psychosociale, en réadaptation, nutrition et psychogériatrie, selon un plan d’intervention établi. 
 
Services professionnels de la DSPPA 

  • Deux intervenants psychosociaux (travailleur social et technicien en assistance sociale)
  • Trois  infirmières (clinicienne, technicienne et  infirmière auxiliaire)

Les cinq intervenants sont sur place à la ressource intermédiaire du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h. De plus, si des services sont requis durant la fin de semaine et les jours fériés, ceux-ci seront assumés par le personnel de la DSPPA.
 
Pour ce qui est des services d’ergothérapie, de physiothérapie et de nutrition, les usagers sont desservis par les intervenants de la DSPPA. De plus, une équipe de psychogériatrie pourra recevoir les demandes de services. Les intervenants de la RI Lacordaire feront des demandes de service pour les usagers de la RI.

Un milieu de vie

La ressource intermédiaire Lacordaire se veut un milieu de vie dans lequel le maintien de l’autonomie des personnes qui y résident est au cœur des préoccupations. L’organisation des services d’assistance de même que l’encadrement dispensé aux usagers leur assurent confort et sécurité et leur permet de pratiquer des activités de la vie quotidienne, de socialiser, de recevoir leurs proches, de se déplacer en toute sécurité selon leurs capacités et leurs intérêts, tout en favorisant l’utilisation optimale de leurs capacités.
 
À cet effet, l’aménagement physique des lieux ainsi que l’ameublement des chambres, des salons, des salles à manger, des cuisinettes ainsi que la décoration sont conçus pour recréer les caractéristiques d’un milieu de vie familial et permettre aux usagers  de se sentir chez eux.
 
Les salons et les salles à manger des étages sont aménagés avec un mobilier non fixe qui permettra de les convertir facilement en salle polyvalente et ce, dans un souci de maximiser l’utilisation du milieu de vie de la ressource intermédiaire.
 
Les usagers et leurs proches pourront également utiliser les services des aires communes situées au rez-de-chaussée et participer aux activités qui s’y déroulent. On y trouve une salle de conférence, un salon, une bibliothèque avec accès à Internet, un salon de coiffure, un dépanneur, une salle communautaire et une salle d’activités.
 
Modalités d’accès

Pour accéder à ce type d’hébergement, une évaluation des besoins doit d’abord être faite par un intervenant des services de soutien à domicile d’un CSSS. La demande est ensuite soumise au système régional d’admission de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. La personne en perte d'autonomie sera alors dirigée vers la ressource la mieux adaptée à ses besoins spécifiques.

Pour information :

Chef d’administration de programmes des ressources non institutionnelles (RNI)
Direction des services aux personnes en perte d’autonomie
CLSC de Saint-Léonard
5540, rue Jarry Est
Montréal (Québec) H1T 1P9
Téléphone : 514 722-3000, poste 1700

Téléchargez le dépliant

Faire la visite virtuelle